2019

Conduite de l’enquête Autopsies verbales:La haute couverture de l’enregistrement des décès dans la région de Dakar offre l’occasion de combler le manque de données sur les causes de décès. Bien qu’à l’échelle du pays, seuls 30,8% des décès aient été déclarés à l’état civil selon le recensement de 2013, la région de Dakar connaissant une proportion de déclaration des décès de 88,6%. Il a donc été décidé d’organiser une enquête complémentaire sur les causes de décès enregistrés auprès du système d’état civil de la Région de Dakar. Cette enquête a été menée en 2019 à l’aide d’autopsies verbales. Une autopsie verbale consiste à interroger les membres de la famille ou les aidants de la personne décédée au moyen d’un questionnaire structuré de manière à déterminer les symptômes ayant précédé le décès et à obtenir des informations utiles pouvant être utilisées pour établir la cause initiale probable du décès. Il s’agit d’un outil de santé publique essentiel pour obtenir une estimation raisonnable de la répartition des causes de décès au niveau d’une communauté ou d’une population, même si, au niveau individuel, elle ne constitue pas une méthode rigoureuse de détermination de la cause du décès.

2018

Séminaires organisés le 14 et le 20 septembre à l’UCL et l’Université de Namur: Deux après-midi consacrées à la présentation des travaux des chercheurs impliqués dans le projet ASSESS et d’autres collègues à l’UCL, UNamur et UCAD.

assess1     assess2

IMG_2154 IMG_2146

Participation au XXe colloque international de l’Association Internationale des Démographes de Langue Française (AIDELF 2018) :  Atoumane Fall a présenté une communication portant sur les inégalités spatiales de mortalité aux âges élevés à Dakar.

IMG_5662

Participation à la Multilateral Initiative on Malaria (MIM 2018) :  Assane Gadiaga et le Professeur M. Diallo représentaient le projet ASSESS à la conférence MIM 2018 à Dakar.

FullSizeRender

2017

  • Réunion du comité de suivi: le comité de suivi du projet s’est réuni à Dakar, pour discuter de l’avancement du projet, le 12 septembre 2017.
  • Enquête pilote “Autopsies verbales”: sous la supervision de Kh. Niang, nous avons mené une enquête pilote au sein de huit centres d’état civil. L’objectif général de cette enquête test était d’étudier la faisabilité des autopsies verbales à partir des déclarations de décès faites par les proches des défunts recrutés au sein même des centres d’état civil. Cette enquête pilote a permis de donner une première estimation de la proportion de décès éligibles à une autopsie verbale dans le contexte de l’état civil dakarois, de déterminer le taux de déclarants adhérant à l’étude, et d’identifier les causes de refus de participer à l’étude.

2016

  • Réunion de lancement: la réunion de lancement du projet a été organisée à Dakar, au Campus numérique Francophone, le 08 août 2016.
  • Stages de recherche: deux démographes de l’ANSD et un géographe ont effectué un stage de recherche entre septembre et décembre 2016 à l’Université catholique de Louvain et à l’Université de Namur, en Belgique